Niji utilise des cookies techniques pour le bon fonctionnement du site et des cookies de mesure d’audience pour analyser le trafic. Des cookies sont également déposés par des tiers pour vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux. Si les cookies techniques ne nécessitent pas votre consentement, vous pouvez choisir d’accepter, de personnaliser ou de refuser les autres cookies. Votre choix est conservé pendant un an, il est modifiable à tout moment via le lien « Gérer vos cookies ». L’absence de choix sera considérée comme un refus.

Pour en savoir plus sur ces cookies, consultez notre politique de gestion des données via le lien « Vos données ».

21 septembre 2021

Inside Niji - Nantes : A la rencontre de Jonas Bousharain - Ingénieur Solution

Inside Niji - Nantes : A la rencontre de Jonas Bousharain - Ingénieur Solution

Echanges directs et sincères avec Jonas recruté chez Niji à Nantes

 

Fiche d’identité de Jonas

 

Comment as-tu connu Niji ?

Il y a bientôt 4 ans, j’étais encore étudiant en école d’ingénieur à Saint-Nazaire. L’école a reçu une équipe de Niji lors d’un forum élèves/entreprise. Une très belle rencontre qui m’a permis de conforter mon projet professionnel. Conquis, j’ai postulé pour effectuer mon stage de fin d’études. Six mois plus tard, stage effectué et diplôme en poche, Niji me proposait mon premier CDI comme développeur à Nantes, dans ma région. 

 

Comment as-tu vécu tes premiers pas chez Niji ?

Je n’ai jamais été considéré comme « le stagiaire de service » ! J’étais développeur à part entière, pas encore aussi expérimenté que d’autres c’est sûr… mais avec un vrai rôle et une place dans l’équipe. Une petite équipe à l’époque qui a doublé en trois ans ! Et j’ai eu la chance d’être embarqué dès le début sur un gros projet pour une filiale d'un groupe bancaire. Ça m’a permis de progresser rapidement et de passer de stagiaire, à développeur en CDI et aujourd’hui, 3 ans après, je suis lead avec un volet management et organisation projet.

 

Une anecdote ?

Je me souviens d’une discussion dans l’équipe où chacun faisait part de ses talents culinaires. Moi, je n’ai pas su quoi dire. J’avoue que je n’ai pas de talent particulier pour la cuisine. Le lendemain, ma manager m’a mis au défi. Elle avait apporté tous les ingrédients pour confectionner des roses des sables. Des roses des sables ? Mais je ne savais pas faire ! Je ne devais pas perdre la face {rire…}, j’ai relevé le défi, et à l’heure du goûter j’avais confectionné une bonne quarantaine de roses des sables qu’on a dégustées tous ensemble. Ils étaient bluffés. Ce défi, bon enfant, m’a révélé que chez Niji, la montée en compétence de chacun est un vrai mindset ! Et qu’il faut avoir confiance en ses capacités.

 

Si tu devais coopter quelqu’un, comment lui présenterais-tu Niji ?

Je lui dirais : « si tu es curieux, force de propositions, touche à tout, tu peux trouver ta place chez Niji. » Ici, on ne se sent pas étouffé sous le poids d’une hiérarchie ! On est dans l’écoute, on travaille en mode projet, c’est fluide. Et surtout il y a une bonne ambiance et un bon esprit. Et puis, on reste en alerte sur les nouvelles technos et les évolutions grâce à des présentations internes entre collègues pour partager connaissances et bonnes pratiques.


Et pour demain ?

Rester dans la techno, c’est sûr. Peut-être aller vers un poste d’architecte solutions. Mais j’aime tellement coder ! Un mix des deux, ça serait l’idéal. Chez Niji, on sait s’adapter aux différents profils pour tirer le meilleur de chacun. Il existe des postes à double compétences comme développeur/chef de projet. Alors pourquoi pas développeur/architecte solutions !

Contact Relations Presse
Frédéric PAYEN
Directeur Marketing et Communication
presse@niji.fr