Niji utilise des cookies techniques pour le bon fonctionnement du site et des cookies de mesure d’audience pour analyser le trafic. Des cookies sont également déposés par des tiers pour vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux. Si les cookies techniques ne nécessitent pas votre consentement, vous pouvez choisir d’accepter, de personnaliser ou de refuser les autres cookies. Votre choix est conservé pendant un an, il est modifiable à tout moment via le lien « Gérer vos cookies ». L’absence de choix sera considérée comme un refus.

Pour en savoir plus sur ces cookies, consultez notre politique de gestion des données via le lien « Vos données ».

18 novembre 2021

Inside Niji - Nantes : A la rencontre de Bilel Jegham, Développeur Front

Inside Niji - Nantes : A la rencontre de Bilel Jegham, Développeur Front

Echanges directs et sincères avec Bilel recruté à Nantes et qui revient sur ses premiers pas chez Niji  ! 

 

Fiche d’identité de Bilel

 

Comment as-tu connu Niji ?

Lors d’une rencontre entre anciens de Polytech et étudiants. J’ai beaucoup apprécié la simplicité avec laquelle Niji a présenté son activité et ses références. En plus, ses représentants avaient l’air de « s’éclater ». Entreprise idéale pour mon stage de fin d’études ! 6 mois de stage plus tard et diplôme en poche, Niji me permettait de me lancer dans la vie active avec un premier poste : développeur Front.  

 

Comment as-tu vécu tes premiers pas chez Niji ?

Je suis arrivé 2 semaines avant le confinement. C’aurait pu être une catastrophe. Et bien pas du tout ! Personne ne m’a laissé tomber. J’ai été suivi et accompagné même à distance avec des points réguliers. J’ai senti une vraie écoute et une envie de partager. On m’a intégré progressivement dans les projets et j’ai pu gagner en autonomie. 

 

Comment caractériserais-tu ta première année chez Niji ?

Top ! Aujourd’hui, je fais partie d’une équipe soudée. J’ai la chance de travailler pour une grande entreprise de cosmétiques sur un sujet qui fait appel à l’intelligence artificielle. Il s’agit de proposer une expérience d’essai de maquillage ou de teinture de cheveux à partir de votre selfie. Un sujet complexe avec des technologies très pointues qui doivent reproduire la carnation de la peau du sujet et les couleurs exactes des produits. J’ai fait le test pour voir si je serais mieux en roux et je peux vous dire que pas du tout {rire}. 

 

Si tu devais représenter Niji auprès d’une école d’ingénieurs ?

Je leur dirais que c’est une taille d’entreprise idéale pour toucher à des sujets variés et super intéressants. Une entreprise qui n’a rien à envier aux majors. Chez Niji, on n’est pas un numéro, on est quelqu’un tout de suite quel que soit son expérience. Et il existe une véritable émulation entre métiers avec un partage des bonnes pratiques qui permet d’être au fait des nouvelles technos et des évolutions. Et ça, c’est très stimulant.

 

Un dernier mot ?

Déjà 18 mois chez Niji et j’espère encore beaucoup plus ! Une véritable montée en compétence et encore plein de choses à apprendre et à apporter. Et une possibilité d’évoluer, avec une orientation plus architecture système, qui sait ? Rendez-vous dans 2 ans.

Contact Relations Presse
Frédéric PAYEN
Directeur Marketing et Communication
presse@niji.fr