Niji utilise des cookies techniques pour le bon fonctionnement du site et des cookies de mesure d’audience pour analyser le trafic. Des cookies sont également déposés par des tiers pour vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux. Si les cookies techniques ne nécessitent pas votre consentement, vous pouvez choisir d’accepter, de personnaliser ou de refuser les autres cookies. Votre choix est conservé pendant un an, il est modifiable à tout moment via le lien « Gérer vos cookies ». L’absence de choix sera considérée comme un refus.

Pour en savoir plus sur ces cookies, consultez notre politique de gestion des données via le lien « Vos données ».

20 juin 2022

Inside Niji – Rennes : rencontre avec Guillaume François – chef de projet tech

Inside Niji – Rennes : rencontre avec Guillaume François – chef de projet tech

Fiche d’identité

 

Age 32 ans
Formation

Diplôme d’ingénieur ISEN Lille

Fonction

Chef de projet tech

Origines Lyonnais d’origine et rennais d’adoption
Signes particuliers  Surfer : après la neige, je surfe les vagues. Changement de région oblige !
 

Comment as-tu connu Niji ?

J’ai été coopté. Avec une bonne expérience de lead développeur, je cherchais à évoluer vers un poste de chef de projet. En réactivant mon réseau, j’ai repris contact avec un ancien camarade de promo de mon école d’ingénieur. Il travaillait sur le site parisien de Niji, il y travaille toujours d’ailleurs ! C’est lui qui m’a coopté, il y a presque cinq ans.

 

Pourquoi le choix de Niji ?

Parce que c’est une entreprise qui offre la possibilité de travailler sur des projets d’envergure mais dans un environnement moins impersonnel que dans les grandes structures d’où je venais. Ici, beaucoup de chefs de projets sont issus du développement, c’est vraiment une particularité. Chez Niji, accompagner la transition est inscrite dans les gènes, et c’est vrai autant pour les clients que pour les collaborateurs ; quand on a la capacité d’appréhender clairement les enjeux techniques, on a la capacité de pouvoir gérer un projet plus efficacement ! Cette opportunité d’évolution portée par la vision de Niji correspondait à mes aspirations.

 

Comment s’est passé cette transition de lead développeur à chef de projet ?

En douceur ! À mon arrivée, j’ai été intégré dans une équipe de développeurs en tant que lead sur la construction d’une plateforme qui utilisait un framework peu exploité. Un gros challenge technique, une super expérience qui m’a permis de bien m’intégrer. Et progressivement, soutenu par mon directeur de projet qui m’a coaché, j’ai pu monter en compétence sur la fonction de chef de projet. Je ne me suis jamais senti submergé et j’ai pu intégrer progressivement les aspects budgétaire ou organisationnel qui incombent à ma nouvelle fonction. Aujourd’hui, j’anime une équipe projet pour un acteur de la mobilité électrique, sur un système complexe qui doit faire converger plusieurs interfaces.

 

Si tu devais coopter quelqu’un à ton tour, comment lui présenterais-tu Niji ?

Des sujets motivants et des expertises pointues bien sûr. Et aussi de vraies opportunités de progression. Il y a une volonté marquée de rester à la pointe des technos tirée par les architectes avec qui nous avons de nombreux échanges et beaucoup de partage de connaissances techniques ou méthodologiques. Un bon point pour nos métiers qui évoluent très vite. Bref, le message à faire passer : rejoins-nous, ça vaut le coup.

Contact Relations Presse
Frédéric PAYEN
Directeur Marketing et Communication
presse@niji.fr