Niji utilise des cookies techniques pour le bon fonctionnement du site et des cookies de mesure d’audience pour analyser le trafic. Des cookies sont également déposés par des tiers pour vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux. Si les cookies techniques ne nécessitent pas votre consentement, vous pouvez choisir d’accepter, de personnaliser ou de refuser les autres cookies. Votre choix est conservé pendant un an, il est modifiable à tout moment via le lien « Gérer vos cookies ». L’absence de choix sera considérée comme un refus.

Pour en savoir plus sur ces cookies, consultez notre politique de gestion des données via le lien « Vos données ».

22 juin 2022

Facebook Ads : comment optimiser votre stratégie avec les nouveautés de 2022 ? 

Facebook Ads : comment optimiser votre stratégie avec les nouveautés de 2022 ? 

Ce contenu propose une synthèse cadrée et rédigée par Julianne Donnelly, Acquisition Strategy Manager chez Niji 

Selon le rapport Social Trends 2022 de Hootsuite, Facebook représente la plateforme sociale la plus efficace pour atteindre ses objectifs commerciaux selon 62 % des professionnels du marketing, devant Instagram (49 %) et LinkedIn (40 %).  

Or Facebook Ads connait depuis quelques temps une évolution extrêmement dynamique et si vous souhaitez faire de la publicité efficace sur Facebook en 2022, vous allez devoir changer vos habitudes et ne plus chercher à tout contrôler manuellement dans vos campagnes.  

Il va donc falloir apprendre à lâcher prise et vous laisser guider par les algorithmes mis en place par Facebook/Meta.

 

Une plateforme en changement permanent  

Facebook améliore sa plateforme en continu afin de la rendre la plus complète possible, mais ces changements peuvent aussi la rendre plus complexe.  

Par exemple cette année, nous constatons notamment de nombreuses modifications liées à la confidentialité des utilisateurs. Pour les annonceurs, cette évolution entraîne une diminution de la capacité à cibler efficacement les consommateurs de biens et de services, notamment dans un contexte de promotion de produits. 

C’est d’autant plus le cas pour les marques qui investissent des dizaines de milliers d’euros par mois et qui sont amenées à revoir la manière dont elles pilotent leurs campagnes. C’est pourquoi Facebook investit autant dans l’amélioration continue de sa plateforme et de ses algorithmes, quitte à forcer l’adoption de certaines fonctionnalités comme l’optimisation du budget de la campagne, que l’on peut encore contourner, pour le moment... 

Mais d’autres moyens sont déployés progressivement, et notamment concernant les capacités de ciblage.

 

En 2022, la granularité devient obsolète 

L’époque où vous créiez de nombreuses publicités personnalisées pour chaque audience, avec pour objectif de trouver la combinaison parfaite entre l’audience et le contenu est révolue.

Le but de tout cela était d’identifier les audiences les plus efficaces pour ensuite passer à la vitesse supérieure en augmentant le budget. Cette méthode prenait beaucoup de temps, à la fois dans la mise en place et le pilotage quotidien des campagnes.  

Aujourd’hui, Facebook recommande donc de faire l’inverse et de viser la simplicité. Cela se traduit par :  

  • Réaliser des campagnes avec des audiences plus larges 
  • Activer la fonctionnalité “placements automatiques” 
  • Utiliser moins de critères de ciblage  
  • Créer moins de publicités  

Cette méthodologie permettra de laisser davantage de place à l’algorithme et donc de sortir plus rapidement et facilement de la phase d’apprentissage.

Le ciblage a toujours été au cœur des stratégies sur Facebook Ads, mais l’évolution vers l’automatisation permet une nouvelle approche dans votre stratégie d’audience.  

Ainsi, même si vous ne souhaitez pas cibler votre public de manière radicale, aujourd’hui il est important d’utiliser un ciblage plus macro tel que le lieu, l’âge et le sexe. En ciblant plus largement, vous permettez aux algorithmes de Facebook de trouver de nouvelles audiences pour vos publicités. Cela vous permet in fine de ne plus restreindre manuellement le potentiel de vos audiences.

Au cours de l’année passée, beaucoup d’annonceurs ont pu constater que les audiences larges avaient tendance à diminuer leurs coûts d’acquisition, ce qui est contre-intuitif : comment un ciblage large tel qu’un « intérêt pour des chaussures » pourrait mieux fonctionner qu’un intérêt plus ciblé comme l’intérêt pour des marques précise ?  

On peut l’expliquer par le fait que l’algorithme de Facebook apprend continuellement et optimise en fonction des informations qu’il reçoit en temps réel.  

L’automatisation de Facebook Ads progresse très vite : les algorithmes de Facebook sont de plus en plus intelligents.  

Alors qu’il y a quelques années, l’idée de se laisser guider par l’algorithme était pour certains, inenvisageable, elle est aujourd’hui essentielle pour réussir ses campagnes sur Facebook. En effet, désormais adopter l’automatisation, vous permet de consacrer plus de temps à votre stratégie et le développement de vos campagnes.

 

Une roadmap au plus près des utilisateurs 

La roadmap de Facebook sur 2022 prend en compte les considérations des utilisateurs. Depuis janvier nous avons ainsi vu disparaitre les options de ciblage liées à des sujets jugés trop sensibles (santé, politique, etc.) et progresser le contrôle que chacun peut exercer sur les publicités affichées en fonction de son intérêt. 

D’autres fonctionnalités seront amenées à évoluer, et notre travail, chez Niji, consiste justement à vous accompagner dans la définition et le pilotage de vos stratégies d’acquisition. Notre équipe d’experts veille à une cohérence des actions sur l’ensemble des leviers d’acquisition dans une approche holistique et ROIste.

Contact Relations Presse
Frédéric PAYEN
Directeur Marketing et Communication
presse@niji.fr