01 octobre 2003

Les attentes des PME-PMI françaises en matière de services de communication unifiée sur IP : une contribution concrète de Niji soutenue par l'ANVAR

Les attentes des PME-PMI françaises en matière de services de communication unifiée sur IP : une contribution concrète de Niji soutenue par l'ANVAR

Dans le cadre d'une réflexion sur le développement et la commercialisation d'une solution de communication unifiée voix et données sur IP à destination des PME-PMI françaises, Niji a conduit une étude de faisabilité technico-économique soutenue par l'ANVAR.

Issy-Les-Moulineaux, le 1er octobre 2003

Pourquoi cette étude?
Fort de son positionnement unique en conseil et intégration de solutions clés en main dans le domaine des services d'information et de communication d'entreprise, Niji a mené une réflexion concernant le développement et la commercialisation d'une solution de communication unifiée voix et données sur IP à destination des PME-PMI françaises.

La réalisation de cette étude est une illustration concrète du savoir-faire multi compétences de Niji sur un sujet clé tant pour son développement stratégique que pour celui de ses clients opérateurs de télécommunication. Hugues Meili, PDG et cofondateur de Niji déclare: "Nous souhaitons proposer à nos clients opérateurs de télécommunication un retour d'expérience concret sur un thème au cœur de leurs préoccupations, à savoir les attentes des PME-PMI en matière de communication unifiée voix et donnée, les opportunités et les freins véhiculés par les principaux acteurs de l'écosystème actuel ainsi que les évolutions possibles de ce dernier".

Réalisée d'avril à juillet 2003 par une équipe pluridisciplinaire de 3 consultants, cette étude intitulée "Etude de faisabilité d'une solution de communication sur IP à destination des PME-PMI" avait pour objectifs de répondre aux interrogations suivantes:

Quel est le comportement macro et micro économique des PME-PMI françaises face au développement des NTIC?

  • Quels sont les acteurs susceptibles de jouer un rôle déterminant dans la commercialisation d'une solution unifiée ?
  • Quelles sont les fonctionnalités d'une solution de communication voix et données unifiées sur IP demandées par les PME-PMI?
  • Quelles sont les technologies les mieux adaptées pour développer une solution de communication simple et fiable?
  • Quel est le modèle économique pour la commercialisation d'une telle solution?

 

L'ANVAR, partenaire de l'étude
En complément des aspects marketing et économiques, Niji a souhaité également ancrer cette étude dans le domaine de l'innovation technologique, avecle maquettage des premières briques, composantes d'une solution de communication unifiée voix et données sur IP. Dans ce cadre, Niji a fait apparaître la pertinence de certains aspects tels que la maturité du protocole SIP (Session Initiation Protocol), la complexité de développement d'un moteur de routage multicanaux (fixe, mobile, PDA,...) ou encore la conception d'une solution globale autour d'un environnement bureautique.

Pour l'accompagner dans cette démarche, Niji a sollicité la contribution de l'ANVAR (Agence française de l'Innovation- www.anvar.fr), organisme qui soutient depuis plus de 20 ans, les projets d'innovation à composante technologique présentant des perspectives concrètes de commercialisation tant en France qu'à l'international. L'Anvar a participé à l'étude de Niji à hauteur de plus de 50% du coût total, soit 40000 €.

Que faut-il retenir de cette étude?
Riches en enseignements, la synthèse de cette étude nous permet de dégager les 5 points suivants :

  • L'usage des technologies de l'information et de la communication en petite et moyenne entreprise est encore profondément structuré par la téléphonie administrative, complétée de quelques progiciels spécialisés.
  • Les dirigeants des PME-PMI sont en quête de simplicité extrême, de coûts minimalistes et d'évolutivité forte.
  • Les acteurs associés à ce type d'entreprise appartiennent à des univers distincts et très compartimentés. Présents sur site et cultivant la proximité, ils sont ceux qui "savent le comportement" de la petite et moyenne entreprise et de son dirigeant; le déploiement de toute approche nouvelle passe par eux.
  • La matérialité de ce qu'ils ont à vendre est clé; les équipementiers en télécommunication le savent bien et le marché n'est pas prêt à rendre virtuel l'autocommutateur d'entreprise: le mouvement d'adoption d'une solution logicielle de communication unifiée sera long.

Quand bien même identifiés par la majorité des PME-PMI comme fournisseurs attendus de solutions de communication unifiée, l'engagement des opérateurs de télécommunication dans cette voie est encore flou, tout comme reste capitale la capacité à conseiller, installer et maintenir sur un plan tout à fait local.

Contact Relations Presse
Frédéric PAYEN
Directeur Marketing et Communication
presse@niji.fr